• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 2 novembre 2006

Archive pour 2 novembre 2006

La création du monde

Jeudi 2 novembre 2006

Suite aux résultats du sondage sur le prochain sujet traîté dans la catégorie mythologie nordique, le thème abordé sera:

                      La création du monde

Au commencement, il n’existait que deux entités : Muspellheim et Niflheim.

La première entité était une région de feu et de flammes gardée par un être gigantesque, Surt, qui à la fin des temps mettra le feu à l’univers.

Plus au nord, il y avait Niflheim, le pays du froid et de la glace.

Entre ces deux régions se situait le Ginnungagap, l’abîme.

 Dans ce néant, la chaleur et le froid se rencontrèrent et firent fondre la glace de Niflheim d’où apparut le géant Ymir.

En même temps que celui-ci naquit la vache Audhumla. Qatre rivières de lait coulaient de ses pis nourrissant Ymir. De la glace qu’elle léchait continuellement apparut un être, Buri, qui enfanta Bor. Celui-ci eut trois enfants avec Bestla, la fille d’un géant de glace. Ses fils portaient les noms suivants Odin, Vili et .

vachela vache Audhumla

Les trois fils de Bor ne pouvant supporter Ymir décidèrent de le tuer. Ils emportèrent son corps au centre du Ginnungagap et à partir de son cadavre ils formèrent Midgard, le monde des hommes. Avec ses cheveux ils firent les arbres, avec sa chair ils firent la terre, avec ses dents, des pierres et des rochers, avec son sang ils remplirent les lacs et les océans, avec ses os ils élevèrent les montagnes et avec son crâne ils firent le ciel. Les larves qui avaient rongé le cadavre servirent à créer les Nains. Et quatre d’entre eux furent utilisés pour maintenir la voûte celeste : Nordi, Sudri, Austri et Westri, qui donnèrent leurs noms aux points cardinaux. Pour finir ils jetèrent son cerveau pour former les nuages et organisèrent la course des astres afin de créer le temps.

nain

Les nains soutenant la voûte céleste

Les trois fils noyèrent la progéniture d’Ymir dans le sang de ce dernier. Mais un de ses petits-fils réussit à s’enfuir au-delà de la mer avec sa compagne. Pour éviter la colère des descendants d’Ymir, un rempart fut construit avec les cils du cadavre du géant autour du domaine de Midgard.

Ensuite, les trois fils de Bor prirent deux troncs de bois et les sculptèrent sous forme humaine. Odin leur insufla le souffle de vie, Vili, l’intelligence et Vé, les sens.

Le premier, l’homme, fut nommé Ask (littéralement « frêne »), et la première femme Embla (littéralement « orme »). Ils vécurent tous deux au début de l’univers juste après la création des Neuf Mondes et engendrèrent l’humanité.

Le pont Bifröst relie le monde des hommes et des Dieux et se tient sous la forme de l’arc-en-ciel. Il est gardé par Heimdall qui surveille le retour des géants.

Les Dieux décidèrent de créer des castes chez les hommes. Heimdall fut donc envoyé parmi ceux-ci, dissimulé sous le nom de Ríg.

Tout d’abord, il entra dans une modeste chaumière. Ses habitants, malgré leur pauvreté, l’hébergèrent pendant trois jours. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un enfant aux traits grossiers et au dos voûté, appelé Thrall. Une fois marié, celui-ci mettra au monde des enfants portant le nom de Bruyant, Voyou, Taon, Fainéante, Grasse et Perche. C’est de cette famille qu’est issue la caste des esclaves.

Pendant ce temps, Rig était arrivé dans une simple maison où il fut accueilli généreusement. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un enfant vif, qu’elle nomma Karl. De son union future naquit Barbeforte, Bon époux, Forgeron, Vierge, Capable et Beau visage. Ainsi apparut la caste des hommes libres.

Enfin, Rig arriva dans une superbe demeure où comme à chaque fois il resta quelques jours. Neuf mois plus tard, l’enfant né, nommé Jarl, semblait être parfait. Il reçut une très bonne éducation et de lui naquirent de nombreux enfants presque considérés à l’égal des Dieux. On les désignera très souvent par le nom de « rois ».

Sa tâche achevée, Heimdall revint vers les Dieux.