Gundam Seed

Allez, un petit article sur Gundam Seed.

Ouais, je sais, c’est encore un anime avec des mécha vous allez me dire, mais à la base, et si on fait abstraction des l’abomination que représente le doublage français, c’est pô mal du tout comme anime. L’histoire est sympa et tout de même moins rotor que celle de Gundam Wing (qui est très bien, mais rotor par moment).

GDS se décline en  épisodes de 25 minutes. Diffusée pour la première fois au Japon en 2002, en 2005 en France.

Bien, alors en gros, c’est comme dans tous les Gundam, il y a la guerre entre les colonies spatiales et la terre.

Ici en fait, il y a aussi la peur des terriens vis-à-vis de la menace des Coordinateurs. Mais c’est quoi ça ? En fait, il s’agit d’humains génétiquement modifiés dans l’ovule pour les rendre supérieurs. En effet, ils ne tombent jamais malades, ils ont de meilleurs capacités physiques et intellectuelles, …

Les humains normaux sont appelés les Naturels.

Cette peur et haine des Coordinateurs a donné naissance à un groupe armé, le Blue Cosmos qui ne souhaite q’une chose, l’anéantissement des Coordinateurs.

A cause des multiples attentas à la bombe (ça ne vous rappelle rien ?) dont ils étaient victimes, les coordinateurs se sont retirés dans les colonies spatiales, les PLANTS. 

Suite à de nombreux conflits, l’Alliance Terrestre (armée des naturels) déclare la guerre à ZAFT (armée des coordinateurs).

Mais des membres du Blue cosmos font également partie de l’armée et leur sauvagerie mène à la plus grande catastrophe de cette guerre, la destruction de la colonie Junius VII par un missile nucléaire, lors d’un événement qui sera désormais appelé la Saint Valentin sanglante. 1 millions de personnes (principalement des coordinateurs) perdent la vie ce jour là.

La guerre devient de plus en plus violente, le conflit s’enlise.

Parallèlement à ça, un groupe de personnes s’isole du conflit et proclame sa neutralité. C’est ORB qui possède des colonies et des territoires sur terre.

Ok, voilà, le décor est planté.

L’histoire commence à Heliopolis, une Colonie Neutre appartenant au Royaume d’Orb.

On y rencontre Kira Yamoto et ses amis, de jeunes étudiants à Heliopolis. Ils mènent une vie tout ce qu’il y a de plus normale, jusqu’au jour où Heliopolis est attaquée par ZAFT.

kira

 Kira Yamato

En effet, l’Alliance a développé dessus les prototypes d’une nouvelle génération de Mobile Suits : les Gundam. Ces MS d’une grande puissance étaient destinés à la production de masse. Ce sont les seuls capables de tenir face aux GINN de ZAFT. Mais, au courant de l’affaire, ZAFT envoit des pilotes pour voler les gundam afin d’éviter que l’alliance prenne le dessus dans ce conflit.

Lors de l’attaque, Kira se retrouve embarqué dans le hangar où se trouvaient deux Gundam. Il y revoit son ami d’enfance, Athrun Zala, au côtés de ZAFT et s’oppose à lui en voulant aider une femme blessée…

asranASRAN ZALA

Kira se retrouve très vite embarqué dans le Strike Gundam par Murrue Ramius, caporal dans l’armée Terrienne. Athrun, quand à lui, prend possession de l’Aegis.
Après leur fuite, un combat s’en suit où Kira se mettra à piloter le Gundam dans le but de sauver ses amis… Mais un autre conflit éclate plus tard, et Heliopolis se retrouve anéantie … Ils errèrent désormais jusqu’à la Terre à bord de l’Archangel, vaisseau des forces Terriennes que Kira devra défendre après avoir montré qu’il était un Coordinator…

Voilà en assez détaillé le début de l’intrigue de Gundam SEED. Mais derrière cette histoire qui vous semble assez banale se cache un scénario réussit. Nous avons déjà la relation entre Kira et Athrun. Ils sont les meilleurs amis du monde, et maintenant ils sont devenus ennemis. Classique, mais c’est toujours passionnant… Ben oui, qui me dira le contraire. les histoires comme ça de « passion » et d’amitié déchiréen ça fait vendre, qu’est-ce que vous voulez emoticone 

Kira se retrouve forcé à combattre son ancien meilleur ami afin de sauver ses autres copains qui se trouvent avec les réfugiés d’Heliopolis à bord de l’Archangel. Personnage assez introverti, il est difficile pour lui de prendre une décision tellement les responsabilités sont lourdes. Il déteste faire du mal aux gens et il déteste tuer alors que dans cette guerre, on peut pas vraiment dire qu’il a le choix.
Asran est plus déterminé, il ne souhaite pas combattre Kira, mais il se retrouve obligé de le faire malgrè lui. Il préfére d’ailleurs le tuer lui même plutôt que ce ne soit quelqu’un d’autre qui le fasse.

asran et kira

Il y a Fllay aussi, une jeune fille pertubée qui voit son père mourir devant ses yeux et voue dés lors une haine infinie envers les coordinateurs. Elle séduira Kira allant mêm jusqu’à coucher avec lui pour pouvoir le manipuler complètement. Elle l’oblige et l’encourage à aller au combat car elle sait qu’il se sent coupable de ne pas avoir pu sauver le père de Fllay alors qu’elle le lui avait demandé. Elle pense qu’elle ne pourra pardonner à Kira que s’il meure au combat en essayant de tuer tous les coordinateurs. C’est vrai que son comportement est profondément détestable. Elle manipule Kira qui est très faible et instable psychologiquement à cause de cette guerre, du fait qu’il doir combattre son meilleur ami et du fait qu’il ne comprend pas pourquoi ses parents étant des naturels ont fait de lui un coordinateur. Mais Fllay est elle aussi profondément perturbée et je crois qu’elle perd sans doute la tête en voyant son père exploser devant ses yeux. L’important, c’est qu’elle regrettera tout à la fin, avant de mourir elle aussi.

Fllay et Sai

Fllay et Sai

Heureusement, Kira rencontrera Lacus Clyne, fiancée de Asran mais suite à un arrangement. Elle possède une personnalité douce mais une très grande force de caractère et une bonté démesurée. Elle sera une des clés dans la résolution du conflit opposant naturels et coordinateurs. Elle aidera aussi Kira à se reconstruire petit à petit.

Lacus

Lacus Clyne

Kira rencontrera aussi la princesse de Orb, Cagalli une naturelle garçon manqué qui s’avère être en fait sa soeur.

cagalli

Cagalli Yula Attha

Mais il y a aussi des thèmes plus philosophiques et éthiques derrière tout cela comme la manipulation des gènes et  cette guerre de l’intolérence qui guide les hommes de la terre à combattre ce qu’ils ont créé et souhaité.

4 Réponses à “Gundam Seed”

  1. Fanassia dit :

    J’suis hyper fan de ce manga !!! J’adors !!

  2. Square Foot Gardening dit :

    Square Foot Gardening…

    I couldn’t understand some parts of this article, but it sounds interesting…

  3. fan-hist.skyblog.com dit :

    J’adore je suis fan et ce depuis 5 ans !!!! c’est indémodable !!

  4. Tian.H-J dit :

    C’est pareil. Ça fait … un peu moins de neuf ans que j’adore et c’est toujours aussi passionnant. « Indémodable »? Absolument! Ça me fait rêver. Quoi que la guerre soit un sujet ayant attrait au drame, la tristesse, la peur… je ne la trouve pas moins passionnant. Ou du moins dans Gundam SEED.

Laisser un commentaire