• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 9 décembre 2006

Archive pour 9 décembre 2006

Le labyrinthe de Pan

Samedi 9 décembre 2006

Enfin, je me suis accordée cette après-midi de « congé » pour aller voir le labyrinthe de Pan au cinéma.

affiche

Donc, c’est un film de Guillermo Del Toro (l’échine du diable, mimic, Chronos, Blade 2, …). Il nous signe ici un superbe conte pour adulte où se mêlent réalisme et féérie.

Attention, ce film est interdit aux moins de 12 ans France et aux moins de 16 ans en Belgique à cause de la violence de certaines scènes.

Mais de quoi ça parle?

Cela se passe en Espagne, en 1944 à la fin de la guerre, alors que les alliés viennent de débarquer. A cette époque, la guerre civile fait rage en Espagne entre les rebelles et le régime de Franco.

Carmen, enceinte et proche de l’accouchement, s’est récemment remariée et part s’installer avec sa fille Ofélia chez son nouveau mari, l’horrible, autoritaire et monstrueux Vidal, capitaine de l’armée franquiste. Ofélia est rêveuse et passe tout son temps à lire des contes de fée auxquels elle croit dur comme fer.

Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Elle y est attirée par une mante religieuse qui pour plaire aux souhaits la petite fille se transforme en fée.

foan

Pan et Ofélia

Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque (un faune en fait), va lui révéler qu’elle n’est autre que la princesse disparue d’un royaume enchanté. Mais afin de retrouver son immortalité perdue , Ofélia devra subir et réussir trois épreuves avant la prochaine pleine lune.

méchant 

C’est une très belles histoire se déroulant sur fond de l’horrible réalisme de cette guerre cilive où la poésie doir s’accorder avec l’horreur, les tortures, la brutalité et la sauvagerie dont fait preuve Vidal vis-à-vis de tous.

J’ai adoré ce film, très belles images, musiques, décors et maquillages. Le seul point négatif que je lui trouve c’est que la fin ne laisse malheureusement que peu d’illusions sur le destin tragique d’Ofélia. Ceci rend malheureusement, à la fin, le film cruellement réaliste, balayant d’un trait la féérie.

trailer en espagnol emoticone

Image de prévisualisation YouTube

et en anglais maintenant

Image de prévisualisation YouTube

barre des 10.000 visites dépassée!!!

Samedi 9 décembre 2006

J’ai été tellement occupée que je n’ai même pas vu que j’avais passé la barre des 10.000 visites.

                          c'est la fête

Je tiens à vous remercier tous, vous qui prenez sur votre temps pour passer sur mon blog, lire les articles. Un spécial merci à ceux qui laissent des commentaires.

N’hésitez pas surout à me donner des conseils pour que je puisse améliorer mon blog afin qu’il corresponde encore plus à vos attentes

merci

Arthur et les minimoys

Samedi 9 décembre 2006

Coucou, me revoici après une Loooooooonnnnnnnnnnnnnngue semain de travail acharné à l’unif.

J’ai enfin vu passer la bande annonce de arthur et le minimoys à la télé et vu sa sortie imminente (13 décembre en Belgique) je fais un piti article.

arthur et les minimoys

Voici le synopsis du film :  Arthur, 10 ans est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l’endormir : ses rêves sont peuplés de tribus africaines et d’inventions incroyables, tirées d’un vieux grimoire, souvenir de son grand-père mystérieusement disparu depuis quatre ans.

Et si ces histoires étaient vraies après tout, qui sait? Et s’il y avait vraiment un trésor dans le jardin, caché à la vue de tous? Et si les minimoys, petites créatures jadis dessinées par son grand-père, existaient vraiment, pas seulement sur le papier, mais bel et bien en chair et en os?

Peut-être que cela pourrait sauver la maison d’ Arthur menacée par de méchants promoteurs immobilier (ils sont toujours méchants dans les films et sans scrupules)

Arthur va alors suivre les indices que son grans-père a laissé pour lui pour passer dans le monde des minimoys et découvrir les sept terres qui constituent leur royaume…

c’est un film de Luc Besson tiré des livres qu’il a écrit et qui portent  le même nom. Je dois dire que je n’ai pas encore lu les bouquins mais la bande-annonce à l’air prometteuse. A vous d’en juger.

Image de prévisualisation YouTube

Et aussi la bande annonce officielle

Image de prévisualisation YouTube