Gravitation

Gravitation est un Shojo manga, yaoi c’est-à-dire qu’il implique des relations homosexuelles entre hommes, mais pas uniquement. Disons, que si on se base sur la relation des deux personnages principaux, alors on peut dire qu’il s’agit d’un manga yaoi.

Alors, je nr pensais pas franchement être attirée par ce genre de manga à la base mais comme ça me fait rire et que l’histoire est fort bien sympathique ben j’ai décidé de vous en parler. Et ça a donné naissance à ma période yaoi, il y aura sans doute d’autres articles plus tard… (sans doute que j’aurai une prochaine période Seinen, je la sens venir emoticone ) J’en profite en passant pour dire que les descendants des ténèbres (yami no matsuei) dont j’ai déjà parlé est un manga que l’on pourrait catégoriser de yaoi bien que cela soit moins explicite que dans Gravitation.

Gravitation raconte l’histoire de Shuichi Shindou, 17 ans, chanteur très talentueux et leader du groupe Bad Luck qu’il a créé avec son meilleur ami Hiroshi Nakano qui lui est guitariste. Ils sont encadré par la maison de disque NG Corporation et commence à peine à se faire connaître.

Hiro

 Hiroshi, le meilleur ami de Shuichi

Un soir alors que Shuichi rentre chez lui en passant par le parc comme à son habitude il laisse s’envoler une feuille sur laquelle se trouvent les paroles de sa nouvelle chanson. Quelqu’un ramass alors la feuille et lit les paroles. Il s’agit en fait de Yuki Eiri, un jeune et beau romancier (22 ou 23 ans? je ne saurais pas trop dire).

 yuki et Shu

Yuki et Shuichi

Il s’avance alors vers Shuichi et lui balance dans la tête qu’il n’a absolument aucun talent pour écrire des chansons d’amour et qu’il ferait mieux d’abandonner. Malgré le fait que Shuichi soit en colère contre cet inconnu, il tombe sous son charme et fera tout pour le retrouver et lui prouver qu’il a du talent… mais Shuichi n’a pas choisit l’oiseau le plus facile à mettre en cage, ce Yuki a un passé bien mystérieux qui l’empêchera à plusieurs reprises de dévoiler ses sentiments… Yuki s’avère être taciturne, réservé, égoïste, froid, distant, difficile à cerner alors que Shuichi est extraverti, impatient, bruyant, une vraie boule d’énergie. C’est ce mélange pour le moins étrange qui donne le cocktail explosif de ce couple hors du commun mais très attachant. 

Ajoutez à cela un producteur névrosé et complètement paniqué à la moindre embrouille (ce qui est fréquent avec Shuichi) et un manageur qui sort ses magnums pour un rien (notamment pour les coller sur le front de Shuichi afin qu’il écrive des chansons plus rapidement) et vous avez une ambiance bonne enfant qui fait rire plus d’une fois.

yuki, shuichi et Tohma

 Yuki, Shuichi et Tohma le président de la NG Corporation

 

 

L’histoire est rythmée par la montée vers la gloire su groupe Bad Luck et de la gentille compétition avec le groupe pop le plus connu et aimé du Japon les Nittle Grasper dont le chanteur Riuchi est l’idole de Shuichi et dont le patron de la NG (et donc de Shuichi) est le pianiste. Mais elle est aussi rythmée par la relation chaotique de Yuki et de Shuichi et du passé très lourd de Yuki…

K-san

 K, le manageur des Bad Luck

 

 C’est un manga intéressant et sympathique et on s’attache facilement aux personnages. Elle n’est sans doute pas très réaliste du milieu de la pop-rock japonaise mais c’est sympa quand même. 

Il existe un manga (7 volumes parus en France à l’heure actuelle), une série en 13 épisodes et 2 OAV. 

J’ai commencé par l’anime, mais encore une fois, je préfère le manga. Les dessins de ce dernier n’atteignent cependant la qualité de ceux de l’anime que bien plus tard, mais l’histoire est plus riche et plus complète dans le manga et les personnages y sont mieux développés.

Une réponse à “Gravitation”

  1. Patoo dit :

    un petit bonsoir, tardif !
    j’espère que tu vas bien
    au plaisir de te lire
    patoo

Laisser un commentaire