Archive de la catégorie ‘culture et traditions’

L’amour et les fêtes japonaises

Mercredi 3 janvier 2007

La Japon est traditionnellement ancré dans les rituels sociaux et j’ai choisi de vous parler plus particulièrement des fêtes de l’amour…

                                     coeur

La Saint-Valentin

Et oui, nos amis les japonais fêtent aussi le 14 février mais la fête est ici considérablement différente. En effet, il s’agit plutôt du jour de la déclaration plutô qu’une fête de l’mour à proprement parler. En ce jour, les jeunes filles et les jeunes femmes offrent des chocolats, achetés ou confectionnés par elles-mêmes à l’élu de leur coeur afin de lui déclarer sa flamme. C’est un jour de stress intense pour les jeunes japonaises car elles doivent se jeter à l’eau mais c’est également stressant pour le graçon qui attend ce jour avec impatience pour savoir si sa « favorite » partage ses sentiments. Le 14 février, le graçon n’offre rien.

Le White Day

Il a lieu exactement un mois après la saint valentin, le 14 mars. C’est la réponse des garçons à la déclaration des filles. En effet, s’ils ont acceptés les chocolats d’une jeune fille le 14 février, ils doivent lui offrir en retour des sucreries, des gâteaux ou tout autre cadeau mais de valeur supérieur. Une rumeur dit que le cadeau doit valoir 10 fois celui reçu à la Saint Valentin. Traditionnellement, le garçon devait offrir un cadeau de couleur blanche d’où le nom de White Day.

Noël

Et oui, chez nos amis les japonais, c’est aussi un jour pour célébrer l’amour. En effet, ce jour ne revêt aucune signification religieuse puisque les Chrétiens sont très rares au Japon et la fête commerciale est surtout célébrée par les amoureux. La veillée de noël est l’occasion pour les jeunes couples de passer une soirée romantique au cours de laquelles ils renouvellent leurs voeux dans un restaurant luxueux et s’offrent des petits cadeaux. Ensuite, ils finiront la soirée dans un grand hotel. Pour ceux qui ne sont pas en couple, c’est une occasion de faire la fête mais pas de trop car le 25 décembre n’est pas un jour férié au Japon.

lovlovlovlovlovlovlovlov

Dreamcatcher

Lundi 27 novembre 2006

En allant sur le blog de Patoo (allez-y c’est dans mes liens. C’est vraiment une bouffée d’air frais ce blog, on y retrouve son âme d’enfant, croyez-moi) j’ai découvert un article dans lequel elle explique qu’elle a reçu en cadeau un attrape-rêve. Cela m’a donné envie de vous expliquer la légende indienne qui y correspond.

dreamcatcher1

Donc,le dreamcatcher doit être placé au-dessus du lit et de manière à ce que la lumière du jour, au petit matin, le traverse.

Pourquoi? En fait, quand nous dormons et que nous faisons des cauchemars, ceux-ci se retrouvent emprisonnés dans la toile d’araignée au centre d l’attrape-rêve. Les cauchemars cheminent jusqu’au centre où ils vont être retenus et enfermés dans une pierre si celle-ci est présente au centre de l’objet.

dreamcatcher2

Le matin venu, les rayon du soleil travers le dreamcatcher et brûle les cauchemars les faisant disparaître.

Si par conte notre nuit a été bercée de doux rêves, ceux-ci se retrouvent aussi prisonniers de la toile. Mais au lieu de les détruire, les rayons du soleil ne font que les réchauffer.

La nuit suivante, les jolis rêves glissent sur la toile, descendent le long des cordons et sur les plumes pour aller rejoindre le dormeur et lui permettre de faire de jolis rêves à nouveau…

dreamcatcher3

Le henné

Dimanche 10 septembre 2006

 henné3

Il s’agit en fait d’une tradition sociale qui date de l’antiquité. Les vertus médicinales de cette plante merveilleuse sont aujourd’hui incontestables.
C’est comme un tatouage mais éphémère et plus raffiné si vous voulez mon avis. C’est un rituel à la fois esthétique et médicinal que les femmes d’Afrique du Nord et d’Inde pratiquent depuis l’Antiquité.
Parlons un peu de la plante (ben oui, je suis tout de même agronome).Le henné maghrébin (hennâ) se caractérise par les feuilles, d’un vert plus intense que celles de l’olivier. La graine est noire comme les grains du sureau, la fleur blanche odorante est pareille à la mousse.

henné
Comment en fait-on une matière permettant le tatouage? On réduit les feuilles de henné en poudre et on ajoute de l’eau de rose et de l’eau ordinaire afin d’obtenir une pâte onctueuse.
C’est cette pâte qui va être utilisée pour peindre sur les mains, sur les pieds…
henné2

Bien sûr le henné occupe une place très importante dans la tradition. C’est une composante essentielle des rites de la vie maghrebine.

L’enfant de sexe masculin va y tremper les mains lors de la circoncision mais c’est surtout chez les femmes, dont il va pontuer les évènements de la vie, qu’il revêt une importante symbolique. 

Le début de la jeune fille marocaine avec le henné se fait très tôt. D’abord bébé et ensuite lors des cérémonies de circoncision de ses frères.

Mais c’est au moment de son mariage que son usage prend le plus d’importance. C’est un instrument de séduction de la parure de la mariée. On reserve toute une soirée à la pose des dessins.

Le henné est également présent dans d’autres étapes essentielles de la vie des femmes: celle de la procréation et de la fin du deuil qu’elles portent pendant quatre mois et dix jours à la suite du décès du mari.

Aerith21