Archive de la catégorie ‘Films’

Résultat du sondage Star Wars

Vendredi 29 décembre 2006

Voilà pour cloture le sondage Star Wars.

Je suis MEGA impressionnée par le nombre ASTRONOMIQUE de personnes ayant participé. Elles ont été 8 (et ceci en comptant que j’ai voté 2fois ainsi que Théo)

Donc la scène que vous trouvez la plus forte dans l’ancienne trilogie est…

        roulement de tamboursroulement de tamboursroulement de tamboursroulement de tambours

Lorsque Vador révèle à Luke qu’il est son père.

Image de prévisualisation YouTube

Ensuite, il y a une égalité parfaite pour le moment où Luke enlève le masque de Vador, le moment où Vador renverse Palpatine et la destruction de la première étoile noire.

Merci à tous ceux qui ont voté :)

Election Star Wars

Dimanche 17 décembre 2006

Comme le Lucasfilm magazine avant moi, je lance l’élection du moment le plus fort de l’ancienne trilogie.

Vous pouvez voter deux fois mais pas plus pour que les votes soient plus simples car souvent on veut voter pour plus d’une chose. Si vous votez deux fois, je vous demande de le faire pour deux scènes différentes.

Place au vote.

Dans l'ancienne trilogie de Star Wars, quel est le moment le plus fort?

  • Quand Vador annonce à Luke qu'il est son père. La main tendue vers lui pour l'accueillir vers le Côté Obscur. "Lis dans ton coeur, tu sauras que c'est la vérité" (63%, 5 Votes)
  • Lorsque Luke enlève le masque de Vador pour découvrir son père pour la première fois. "Juste une fois...Laisse-moi te voir avec mes propres yeux" (13%, 1 Votes)
  • La destruction de la première étoile noire dans l'épisode 4. "La route est dégagée, p'tit gars, fais-moi péter c't'engin et on rentre" (13%, 1 Votes)
  • Lorque Dark Vador renverse l'Empereur, son maître et reviens du bon côté de la Force. "Et maintenant, jeune Skywalker, tu vas mourir..." "Père... Je vous en prie..." (13%, 1 Votes)
  • Lorque Yoda soulève le X-Wing de Luke alors que celui-ci a baissé les bras. "Fais-le ou ne le fais pas... Il n'y a pas d'essais" (0%, 0 Votes)
  • Quand Luke se retrouve face à Vador dans la grotte de Dagobah habitée par le Côté obscur. "Qu'y a-t-il là dedans?" "Ce que tu y apporteras" (0%, 0 Votes)
  • Quand Léia dit à Han qu'elle l'aime avant qu'il ne se fasse congéler en carbonite. "Je t'aime!" "Je sais..." (0%, 0 Votes)
  • Quand Luke immole le corps de son père, sur Endor, après la destruction de l'étoile noire. (0%, 0 Votes)
  • Quand Luke pend accroché à une antenne dans le vide de Bespin et qu'il appelle Léia pour qu'elle vienne le chercher. "Léïa... Ecoute-moi. Léïa!" "Luke... Il faut faire demi-tour, je sais où est L (0%, 0 Votes)
  • La cérémonie de remise de médaille à la fin de l'épisode 4. (0%, 0 Votes)
  • Quand Luke enlace Léïa à la fin de l'épisode 5 et qu'il regarde une nébuleuse tout deux à travers la baie vitrée de la frégate médicale. (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 8

Chargement ... Chargement ...

Le labyrinthe de Pan

Samedi 9 décembre 2006

Enfin, je me suis accordée cette après-midi de « congé » pour aller voir le labyrinthe de Pan au cinéma.

affiche

Donc, c’est un film de Guillermo Del Toro (l’échine du diable, mimic, Chronos, Blade 2, …). Il nous signe ici un superbe conte pour adulte où se mêlent réalisme et féérie.

Attention, ce film est interdit aux moins de 12 ans France et aux moins de 16 ans en Belgique à cause de la violence de certaines scènes.

Mais de quoi ça parle?

Cela se passe en Espagne, en 1944 à la fin de la guerre, alors que les alliés viennent de débarquer. A cette époque, la guerre civile fait rage en Espagne entre les rebelles et le régime de Franco.

Carmen, enceinte et proche de l’accouchement, s’est récemment remariée et part s’installer avec sa fille Ofélia chez son nouveau mari, l’horrible, autoritaire et monstrueux Vidal, capitaine de l’armée franquiste. Ofélia est rêveuse et passe tout son temps à lire des contes de fée auxquels elle croit dur comme fer.

Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Elle y est attirée par une mante religieuse qui pour plaire aux souhaits la petite fille se transforme en fée.

foan

Pan et Ofélia

Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque (un faune en fait), va lui révéler qu’elle n’est autre que la princesse disparue d’un royaume enchanté. Mais afin de retrouver son immortalité perdue , Ofélia devra subir et réussir trois épreuves avant la prochaine pleine lune.

méchant 

C’est une très belles histoire se déroulant sur fond de l’horrible réalisme de cette guerre cilive où la poésie doir s’accorder avec l’horreur, les tortures, la brutalité et la sauvagerie dont fait preuve Vidal vis-à-vis de tous.

J’ai adoré ce film, très belles images, musiques, décors et maquillages. Le seul point négatif que je lui trouve c’est que la fin ne laisse malheureusement que peu d’illusions sur le destin tragique d’Ofélia. Ceci rend malheureusement, à la fin, le film cruellement réaliste, balayant d’un trait la féérie.

trailer en espagnol emoticone

Image de prévisualisation YouTube

et en anglais maintenant

Image de prévisualisation YouTube

Arthur et les minimoys

Samedi 9 décembre 2006

Coucou, me revoici après une Loooooooonnnnnnnnnnnnnngue semain de travail acharné à l’unif.

J’ai enfin vu passer la bande annonce de arthur et le minimoys à la télé et vu sa sortie imminente (13 décembre en Belgique) je fais un piti article.

arthur et les minimoys

Voici le synopsis du film :  Arthur, 10 ans est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l’endormir : ses rêves sont peuplés de tribus africaines et d’inventions incroyables, tirées d’un vieux grimoire, souvenir de son grand-père mystérieusement disparu depuis quatre ans.

Et si ces histoires étaient vraies après tout, qui sait? Et s’il y avait vraiment un trésor dans le jardin, caché à la vue de tous? Et si les minimoys, petites créatures jadis dessinées par son grand-père, existaient vraiment, pas seulement sur le papier, mais bel et bien en chair et en os?

Peut-être que cela pourrait sauver la maison d’ Arthur menacée par de méchants promoteurs immobilier (ils sont toujours méchants dans les films et sans scrupules)

Arthur va alors suivre les indices que son grans-père a laissé pour lui pour passer dans le monde des minimoys et découvrir les sept terres qui constituent leur royaume…

c’est un film de Luc Besson tiré des livres qu’il a écrit et qui portent  le même nom. Je dois dire que je n’ai pas encore lu les bouquins mais la bande-annonce à l’air prometteuse. A vous d’en juger.

Image de prévisualisation YouTube

Et aussi la bande annonce officielle

Image de prévisualisation YouTube

nouveau sondage

Dimanche 26 novembre 2006

allez, comme je suis une grande fan, une inconditionnelle, une starWarsmane, …(et aussi parce que celui sur les manga ne marche pas emoticone). Je lance le vote suivant. Quel est votre personnage de satr wars préféré.

Soyez nombreux à voter!!!

Quel est votre personnage préféré dans Star Wars?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
 

Deux réalisateurs de films à succès mais deux réalisateurs de film d’horreur aussi

Jeudi 26 octobre 2006

Vous connaissez sans doute possible Sam Raimi, mais si c’est le réalisateur de Spiderman. Et Peter Jakson, si là vous devez connaître c’est celui qui a fait le Seigneur des anneaux… Ben vous voyez… :)

Alors, ces deux films sont de grands succès, il n’y a rien à redire à ça.

Mais est-ce que vous saviez qu’ils avaient réalisé des films, qui ont aussi leur énorme succès mais dans une catégorie totalement différente… Le film d’horreur gore. Et oui…

Commençons par Sam Raimi, réalisateur du très axcellent (bon pour ceux qui aiment et qui prennent pas ça trop au sérieux) de EVIL DEAD. Ah… EVIL DEAD, THE référence en matière de film d’horreur. Voilà de quoi ça parle:

evil dead

Un groupe d’amis part en vacances dans une maison perdue dans la forêt. Peu après leur arrivée, ils constatent quelques phénomènes étranges qui vont les amener dans la cave sombre de la maison. Ils y découvrent un livre et un magnétophone. L’enregistrement contenu dans le magnétophone leur révèle que cette maison était celle d’un archéologue qui s’était retiré ici pour étudier le livre intitulé le Livre des Morts, ou Necronomicon. Relié en peau humaine et écrit avec du sang humain, le Necronomicon contient des incantations permettant de réveiller les esprits maléfiques en sommeil. La suite de l’enregistrement contenant les incantations, le cauchemar commence alors pour la bande d’amis…  monstre

Ô fans d’hémoglobine, cet opus vous ravira sans conteste. Le sang y est en excès, on en a une overdose. Avec un certain penchant pour le comique et des maquillages suréalistes, c’est vraiment un film qu’il faut voir si on veut pouvoir dire qu’on a vu un bon film gore dans sa vie.

ashe

Il y a aussi un EVIL DEAD II. Prenez le même film, et faites le une deuxième fois. L’intérêt? C’est de l’autosérision pure. Si on trouvait déjà que le premier était de la parodie de film d’horreur, alors on peut dire que le deuxième est la parodie de la parodie. C’est excellent, j’en ri encore… Il y en a un troisième aussi, et celui là poursuit le premier mais avec l’humour du second.

Passons maintenant à Peter Jackson. Vous trouviez que le Seigneur des anneaux était une merveille? Ben attendez de voir ce que l’homme faisait avant. :) Voici Braindead

braindead

D’abord l’histoire.

Un singe étrange (un singe-rat en fait, si si je vous jure… Ben quoi, j’ai dit que c’était con) et redouté est ramené de l’île de Sumatra par un explorateur néo-zélandais.

 singeratle singe-rat en question

 Particulièrement agressif et immonde, la petite peste finit par mordre une vieille dame, mère abusive de son état. Ce faisant, il lui transmet une malédiction qui transforme les personnes en zombies pourrissants. Le fils de cette dame, pleutre, lâche et un peu simplet, va se dresser contre l’épidémie qui commence.
braindead2

Alors que dire de celui-ci… C’est burlesque et ça ne se prend absolument pas au sérieux. C’est tout de même bien réalisé et dans le fond, le scénario n’est pas mal fichu. Mais c’est franchement hilarant. Conseillé aux adeptes de : « Du sang, des boyauds, de la rate et du cerveau. »  lol

Tim Burton

Vendredi 6 octobre 2006

Autant vous prévenir tout de suite que cet article pourrait manquer de discernement car je voue un véritable culte à cet homme.

Tim burton

Tim Burton le Grand, le Magnifique, le Fabuleux… Je pourrais continuer pendant des heures donc passons à un peu de concret.

Que dire de sa filmographie… GENIALE… Oui mais à part ça ? Une petite liste pour vous aider : (chaque fois un lien avec wikipédia si vous voulez en savoir plus sur ces films)

Beetlejuice (1988),

beetlejuice 

 Edward aux mains d’argent (1990),

 edward

 Batman, le défi (1992),

L’Étrange Noël de Monsieur Jack (1993),

jack

Ed Wood (1994),

 Mars Attacks! (1996),

Sleepy Hollow (1999)

sleepy hollw

Big Fish (2003),

Charlie et la chocolaterie (2005)

willy wonka

 et Les Noces funèbres (2005).

noces funèbres

Je passe volontairement sous silence la planète des singes (le film avec Mark Walberg) parce que franchement j’aurais préféré que ce ne soit pas de lui, mais bon…

Dans les films de Tim Burton, il y a une marque de fabrique qui rend ses œuvres inconfondables.

D’abord la musique… Merveilleuse musique de Mr Danny Elfman, que seraient les film de Burton sans son compositeur (sachez que Danny Elfman a aussi composé la musique de Spiderman et des Simpson) En gros Danny Elfman est à Tim Burton ce que John Williams est à George Lucas.

Il y a aussi les acteurs. On retrouve souvent Johnny Depp (exceptionnel dans tous les personnages qu’il incarne, excellent acteur), Helena Bonham Carter (la compagne de Burton), Christopher Lee (même si ce n’est que pour de petits rôles), Christopher Walken, …

Mais Tim Burton, c’est surtout un univers particulier avec des décors sombre, des monde gothiques, des monstres attachants, des personnages inoubliables, des décors époustouflants, des histories merveilleuses, belles et tristes, des arbres tordus, … Tim Burton c’est tellement de choses. Son univers ne verse jamais dans la violence. Tout y est poétique, réfléchi, décalé.

Il ne nous offre jamais les prouesses d’un héros sans peur et sans reproche mais bien les aventure d’un marginal souvent introverti et complexé.

Tim Burton est un génie, loufoque, certes, mais il ne serait pas autant appréciable s’il n’en était pas ainsi.

Aerith21

La parfum : précisions

Mardi 3 octobre 2006

Ok, maintenant que tout est officiel, je peux vous dire que le sortie du film le Parfum est prévue en France pour le 4 octobre donc demain.

Voici un site où vous trouverez toutes les bandes annonces

http://www.allocine.fr/film/video_gen_cfilm=55603.html

Le parfum

Vendredi 29 septembre 2006

Je ne sais pas si vous avez lu ce bouquin de Patrick Suskin mais il rencontre un franc succès auprès des profs de français En tout cas, moi je l’ai lu en mon temps, je dirais en rhéto.

parfum

Et ben v’la ti pas qu’on en fait un film. En tout cas, la BO, du peu que je l’ai entendu à l’air de déchirer.

Le casting est pas mal non plus avec notammement Ben Whishaw, Dustin Hoffman (pas besoin de le présenter), Alan Rickman…  (Mais si vous savez c’est le professeur Rogue et aussi le shérif dans Robin des bois, Hans dans piège de cristal…).

Enfin, je ne pensais pas qu’on pouvait en faire un film? C’est une histoire un peu tordue et j’ai pas tout aimé dans ce bouquin bien que soit un best seller vendu à 2 millions d’exemplaires.

Pour l’instant je n’ai trouvé qu’un trailer en allemand mais je ferai une update quand j’en aurai un en français On a le temps le film est prévu pour décembre en France.

perfum

Pour ceux qui n’ont pas lu le bouquin, de quoi ça parle?

C’est l’histoire de Jean-Baptiste Grenouille qui est doté d’un sens olfactif exceptionnel L’histoire se déroule dans la France du 18ème siècle.

Il possède une caractéristique étrange qui fait que les gens se méfient de lui: il n’a pas d’odeur.

Grenouille n’a pas d’autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Il découvre alors les techniques et les secrets de la fabrication des parfums.

Son don lui permet de composer quelques chefs-d’oeuvre olfactifs, cependant, il a un but ultime: composer le parfum parfait.
Dans sa recherche d’ingrédients, Grenouille est irrésistiblement attiré par le parfum naturel des jeunes filles. Il va aller jusqu’à en tuer beaucoup pour leur voler leur odeur…

Tout ce que j’espère, c’est que le scénariste n’aura pas encore édulcoré le tout et ajouté de la romance à deux balles qui n’existe pas dans le bouquin car ils ont l’art parfois de pondre ainsi des navets sentimentaux.

Aerith21

Eragon

Dimanche 17 septembre 2006

Bonjour, me revoilà pour vous proposer un petit article sur Eragon qui sortira en décembre et sera, on l’espère, suffisant pour nous faire patienter jusqu’à juin pour voir Harry Potter 5 (qu’on espère aussi à la hauteur car je ne me suis toujours pas remise de la merdicité (néologisme d’Aerith21) du troisième volet)

filmeragon

Bien parlons un peu de l’histoire. Replaçons les choses dans le contexte en signalant d’abord que l’histoire du film Eragon provient d’un bouquin du même nom écrit pas un très jeune prodige Christopher Paoloni.

L’histoire est celle de Eragon, un jeune homme de 16 ans qui découvre une pierre mystérieuse lors d’une partie de chasse. En fait, cette pierre est l’un des derniers oeufs de dragon et qu’un fois né, celui-ci (qui est en fait une dragonne) va le choisir comme draconniers et Eragon va donc devoir l’élever. Il devient ainsi l’héritier d’une caste d’élite que le roi Galbatorix veut éradiquer.

Dans sa quête, Eragon sera aidé par Aidé par Brom, le vieux conteur du village, et de Saphira son dragon. Pour survivre, Eragon devra rejoindre les insurgés et combattre aux côtés des nains, des elfes et des magiciens, le monstre le plus épouvantable de tous les temps : l’Ombre…

Pour ce qui est du casting, on retrouve tout de même des pointures comme John Malkovich (respect, Aerith s’incline profondément) Jeremy Irons qui nous a abitué au meilleur comme au pire (dongeon et dragons :s et la machine à remonter le temps que je n’ai pas du tout aimé en partie parce que je déteste les remake et que je suis une fan incontestée de l’ancienne version), Robert Carlyle (et un hourra pour robert Carlyle, j’adore tout simplement cet acteur) et bien d’autres.

Le réalisateur est Stefen Fangmeier responsable des effets visuels dans Master and Commander, Dreamcatcher, signs, the perfect storm, Hook, Jurassic Park, …

Pour la Bande originale du film, il semblerait que ce soit Patrick Doyle, qui avait entre autre travaillé sur Harry Potter et la Coupe de Feu qui d’y colle. Il faudra confirmer tout ça.

eragon