Archive de la catégorie ‘Mythologie nordique’

Mythologie nordique: Fenrir

Lundi 20 novembre 2006

Si la mythologie nordique vous intéresse toujours, je vous livre ici l’histoire de Fenrir
fenrir

Fenrir est le rejeton d’Angerboda et de Loki. Il s’agit d’un loup monstrueux (il y a qu’à voir les images si vous ne me croyez pas:) ) que les Ases élevèrent en Asgard quand il était jeune après avoir écarté les deux autres enfants de Loki car une prophétie annonçait qu’ils les anéantiraient et ravageraient la Terre lors du Ragnarok.
Mais voilà, les années passaient et Fenrir devenait de plus en plus gros, et de plus en plus agressif envers les dieux. Seul Tyr osait encore l’approcher pour le nourrir.
Ils décidèrent alors de l’enchaîner mais comme le loup ne se laisser pas faire, ils lui proposèrent un jeu où il devait montrer sa puissance en essayant de casser la chaîne qui le retiendrait.
Les Ases prirent pour l’enchaîner un lien très solide qu’ils nommèrent Loeding, mais Fenrir le brisa sans aucune peine.
Ils firent alors un deuxième lien deux fois plus solide que le premier qu’ils appelèrent Dromi qui ne résista pas mieux à la force incroyable de Fenrir.
Ils décidèrent donc d’envoyer Skirnir, le messager de Freyr, au pays des nains pour leur demander de fabriquer une chaîne que personne ne pourrait briser. Et tout le monde sait que les nains sont de sacrés orfèvres.
La chaîne était composée de six éléments presque introuvables comme le bruit des pas d’un chat, de la barbe de femme, des tendons d’ours, des racines de montagne, du souffle des poissons et de la salive des oiseaux. Le lien terminé ressemblait en fait à un ruban de soie très fin et très souple auquel on donna le nom Gleipnir.
Les dieux proposèrent une nouvelle fois à Fenrir de jouer avec eux sur l’îlot de Lyngvi (où pousse la bruyère) au centre du lac Amsvartnir.
Mais le loup n’était pas dupe et voyant cette toute fine chaîne, il se méfia. Il demanda alors, en gage de sa délivrance, qu’un des dieux place une main dans sa gueule pendant l’épreuve. Les dieux hésitèrent, alors Tyr tendit son bras droit. Ils attachèrent Fenrir qui ne put bien sûr pas se délivrer. Comme les dieu refusaient de le libérer, il le bras de Tyr.
Puis les dieux attachèrent la corde à un gros rocher plat le Gioll qui fut recouvert d’un autre énorme rocher le Thviti.
Fenrir mordait quiconque l’approchait. Pour le maintenir, les dieux lui plantèrent une épée dans la gueule.
Depuis ce temps, le loup hurle et laisse couler de la bave qui a donné naissance au fleuve Van (espoir).
Pourquoi les dieux ne tuèrent pas Fenrir ? Ils voulaient simplement éviter de souiller Asgard avec son sang.
Fenrir restera attaché jusqu’au Ragnarok où il cassera ses chaînes. Puis ayant avalé le soleil, et il livrera un dernier combat contre Odin qu’il tuera.
fenrir tuant Odin
Vidar vengera le meurtre d’Odin en tuant Fenrir.

La création du monde

Jeudi 2 novembre 2006

Suite aux résultats du sondage sur le prochain sujet traîté dans la catégorie mythologie nordique, le thème abordé sera:

                      La création du monde

Au commencement, il n’existait que deux entités : Muspellheim et Niflheim.

La première entité était une région de feu et de flammes gardée par un être gigantesque, Surt, qui à la fin des temps mettra le feu à l’univers.

Plus au nord, il y avait Niflheim, le pays du froid et de la glace.

Entre ces deux régions se situait le Ginnungagap, l’abîme.

 Dans ce néant, la chaleur et le froid se rencontrèrent et firent fondre la glace de Niflheim d’où apparut le géant Ymir.

En même temps que celui-ci naquit la vache Audhumla. Qatre rivières de lait coulaient de ses pis nourrissant Ymir. De la glace qu’elle léchait continuellement apparut un être, Buri, qui enfanta Bor. Celui-ci eut trois enfants avec Bestla, la fille d’un géant de glace. Ses fils portaient les noms suivants Odin, Vili et .

vachela vache Audhumla

Les trois fils de Bor ne pouvant supporter Ymir décidèrent de le tuer. Ils emportèrent son corps au centre du Ginnungagap et à partir de son cadavre ils formèrent Midgard, le monde des hommes. Avec ses cheveux ils firent les arbres, avec sa chair ils firent la terre, avec ses dents, des pierres et des rochers, avec son sang ils remplirent les lacs et les océans, avec ses os ils élevèrent les montagnes et avec son crâne ils firent le ciel. Les larves qui avaient rongé le cadavre servirent à créer les Nains. Et quatre d’entre eux furent utilisés pour maintenir la voûte celeste : Nordi, Sudri, Austri et Westri, qui donnèrent leurs noms aux points cardinaux. Pour finir ils jetèrent son cerveau pour former les nuages et organisèrent la course des astres afin de créer le temps.

nain

Les nains soutenant la voûte céleste

Les trois fils noyèrent la progéniture d’Ymir dans le sang de ce dernier. Mais un de ses petits-fils réussit à s’enfuir au-delà de la mer avec sa compagne. Pour éviter la colère des descendants d’Ymir, un rempart fut construit avec les cils du cadavre du géant autour du domaine de Midgard.

Ensuite, les trois fils de Bor prirent deux troncs de bois et les sculptèrent sous forme humaine. Odin leur insufla le souffle de vie, Vili, l’intelligence et Vé, les sens.

Le premier, l’homme, fut nommé Ask (littéralement « frêne »), et la première femme Embla (littéralement « orme »). Ils vécurent tous deux au début de l’univers juste après la création des Neuf Mondes et engendrèrent l’humanité.

Le pont Bifröst relie le monde des hommes et des Dieux et se tient sous la forme de l’arc-en-ciel. Il est gardé par Heimdall qui surveille le retour des géants.

Les Dieux décidèrent de créer des castes chez les hommes. Heimdall fut donc envoyé parmi ceux-ci, dissimulé sous le nom de Ríg.

Tout d’abord, il entra dans une modeste chaumière. Ses habitants, malgré leur pauvreté, l’hébergèrent pendant trois jours. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un enfant aux traits grossiers et au dos voûté, appelé Thrall. Une fois marié, celui-ci mettra au monde des enfants portant le nom de Bruyant, Voyou, Taon, Fainéante, Grasse et Perche. C’est de cette famille qu’est issue la caste des esclaves.

Pendant ce temps, Rig était arrivé dans une simple maison où il fut accueilli généreusement. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un enfant vif, qu’elle nomma Karl. De son union future naquit Barbeforte, Bon époux, Forgeron, Vierge, Capable et Beau visage. Ainsi apparut la caste des hommes libres.

Enfin, Rig arriva dans une superbe demeure où comme à chaque fois il resta quelques jours. Neuf mois plus tard, l’enfant né, nommé Jarl, semblait être parfait. Il reçut une très bonne éducation et de lui naquirent de nombreux enfants presque considérés à l’égal des Dieux. On les désignera très souvent par le nom de « rois ».

Sa tâche achevée, Heimdall revint vers les Dieux.

Mythologie nordique: résultat du sondage

Vendredi 27 octobre 2006

Bon, j’ai laissé deux jours supplémentaires pour les votes mais ça a eu peu de succès. Donc, après « dépuillement » des votes, c’est la création du monde qui l’emporte.

Je posterai l’article ce soir ou demain au plus tard, le temps de complèter ma doc et de rédiger l’article.

Prochain sujet traité dans mythologie nordique

Samedi 21 octobre 2006

caskComme Théo l’a fait avec sa rubrique : la vérité sur les événements historiques, je vous propose de choisir le prochain thème qui sera traité dans ma rubrique sur la mythologie nordique. Essayez de participer, c’est tout de même plus amusant et ça ne prend pas de temps de laisser un petit commentaire.

Voici les sujets proposés:drac2

1/ Les Berserkers aussi appelés les guerriers fauves.

2/ La création du monde

3/ L’anneau des Nibelungen

4/ Fenrir

5/ Les nains

6/ Hel, la maîtresse du monde des enfers

Je précise pour ceux qui lisent l’histoire Yggdrasil : le portail que tous ces thèmes sont utilisés dans cette fiction inédite.

Voilà! Disons que je clôture les votes pour ce sondage mercredi car comme vous le voyez, il y a de nombreux thèmes à traîter.

drac

Le Ragnarök

Samedi 21 octobre 2006

Voilà, puisque Théo me l’a demandé, un petit article sur le ragnarök. Bonne lecture et laissez des commentaires.

Cornes de guerre, sonnez l’heure de Ragnarök !
Que les destructeurs de l’homme rugissent depuis Jotunheim
Pour déchirer le monde et jeter à bas les océans
Jusqu’à ce que dans Asgard se réveillent les dieux endormis
(Robert E. Howard, Niflheim)
 
Ragnarök signifie consommation du destin des puissances. Ce terme a souvent été traduit à tord par crépuscule des puissances, ce qui, vous en conviendrez, ne veut pas vraiment dire la même chose.

Il s’agit d’une Apocalypse comme décrite par Saint Jean dans le Nouveau testament. Il s’agit de l’ultime confrontation entre les forces du Bien et les forces du Mal. Mais avec à la clé de tout, le renaissance du monde.

Tout commence lorsque Loki, le dieu du mal assassine le dieu Balder, incarnation du soleil. Pour son effroyable crime, il est condamné à un supplice éternel. Attaché, il subit les morsures d’un serpent venimeux.

Le loup Skoll (« répulsion ») s’élance à la poursuite du solei, le rattrape et le dévore. Le loup Hati (« haine ») fait de même avec la lune. Le ciel devient obscur et les vents se déchaînent.

Un hiver glacial de trois ans s’étand alors sur le monde.

Le loup monstrueux engendré par Hel et Loki,  depuis longtemps maîtrisé par la chaîne Gleipnir forgées par les artisans nains avec des éléments presque introuvables, parvient à se libérer de son long emprisonnement.

Toutes les forces maléfiques dont regorge le panthéon des puissances se déchaînent.

Les géants ennemis des dieux relégués depuis la nuit des temps au fin fond du monde se libèrent. Ils sont dirigés par Hrym et Surt qui incarnent le froid et le feu. La troupe va alors libèrer Loki, le dieu du mal. Loki libéré par les géants, escortés par le chien infernal Garm, le serpend de Midgard et la vipère de Niddhog, il part défier les dieux (les Ases et les Vanes) représentant le Bien

A l’approche de la fin du monde qui s’annonce, l’arc-en-ciel Bifrost, reliant la demeure des dieux (Asgard)au reste du monde s’écroule.

Le serpent de Midgard provoque un raz de marée tandis que les morts prennent la direction d’ Asgard sur le bateau Naglfari (« nerf onglée »), fait des ongles des morts. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on doit couper les ongles des morts pour ne pas donner plus de matière à l’édification de Naglfari. Le bateau est conduit par Loki.

Prévenus par Heimdallr la sentinelle des dieux qui sonne le cor, les Ases et les Vanes rassemblent leurs forces. Ils font appel aux guerriers morts au combat (les Einherjar) qui attendaient ce moment en festoyant au Walhalla.

 Le combat final a lieu dans la plaine de Vigrid. Toutes les forces du monde sont engagées dans la bataille.

ragnarok

Thor, le dieu du tonnerre abat le serpend de Midgard.

Fenrir tue Odin le dieu de la mort, de la sagesse, de la connaissance qui créa le monde.

OdinVSfenrir

A son tour Vidar venge Odin. La vipère de Niddhog elle ronge les racines de l’arbre de vie, le frêne Yggdrasill. Le déchaînement des éléments laisse le monde ravagé.

Les dieux, eux, ont disparu. Ils se sont entretués.

Seuls deux personnages, deux humains s’étant abrité dans l’arbre de vie ont survécu. Ce sont Lif (la vie) et Lifparsir (la vivacité).

Ainsi le Ragnarök n’est pas une fin mais l’achèvement d’un cycle.

Le monde est prêt à renaître. 
 

Mythologie nordique

Mercredi 18 octobre 2006

Voici une nouvelle catégorie que j’ai créé en relation avec l’histoire qui j’écris et qui est publiée sur mon blog.

Comme elle implique beaucoup de mythes nordiques, j’ai crée cette catégorie afin que vous puissiez découvrir cette mythologie extraordinaire.

Je vais commencer par vous expliquer la représentation du monde selon les mythologie nordique.

Yggdrasil et les Neuf Mondes

ygg2 
  

 

L’arbre cosmique Yggdrasil est en quelque sorte la charpente, le pilier, la fondation du monde chez les nordiques,
L’arbre cosmique abrite neuf mondes dont chacun est le domaine propre d’un élément ou d’une créature. Ces mondes sont répartis en trois échelons.   

Au niveau le plus haut :

-Asgard, royaume des dieux (aussi appelés les Asses) où on retrouve le Walhala;

-Vanaheim, le royaume des dieux Vanes ;

-Alfheim, la Terre des Elfes ou Elfes de lumière ;

Au niveau central :

-Midgard, le Monde du Milieu, terre des hommes
-Jotunheim, le domaine des Géants
-Nidavellir, le domaine des Nains
-Svartalfheim, domaine des Alfes sombres.

Au niveau le plus bas :

-Niflheim (ou Hel et Helheim), le monde de la glace
-Muspell (ou Muspellheim), le monde du feu.

Yggdrasil

Yggdrasil (ou Yggdrasill) était l’arbre cosmique; un gigantesque frêne toujours vert, qui représentait l’axe du monde.

Il possédait trois racines:

Une racine nait dans la source d’Hvergelmir dans Niflheim. Un serpent, appelé Nidhogg, garde cette source mais il ronge en même temps la racine pour la détruire.

La deuxième racine prendnaissance dans la fontaine de Mimir dans Midgard. L’eau de cette fontaine est la source de toute la sagesse. Elle est jalousement surveillée par le dieu Mimir

La troisième racine attein tle puits d’Urd, dans Asgard, qui estdé par les trois Nornes (c’est la même chose que les Parques de la mythologie gracque) qui sont vieilles très sages et qui décidaient du destin de chaque personne. Même les dieux y sont soumis. L’une représente le futur, une autre le présent et la dernière l’avenir.

Un aigle et un faucon sont perchés dans les plus hautes branches d’Yggdrasil. L’écureuil, Ratatox, parcourt sans cesse de bas en haut et de haut en bas sur son tronc, portant les insultes entre l’aigle et Nidhogg, le serpent.

ygg