Origines d’Halloween

18 octobre 2006

hallo2Avant, Halloween était une fête religieuse.

Halloween est un mot anglais qui est un raccourci de All Hallow’s Eve, c’est à dire « La veille avant la Toussaint » 

Son origine est païenne. En effet c’est en fait une ancienne fête celte en l’honneur du Samhain, dieu de la mort.

Mais c’est aussi une fête romaine en l’honneur de la déesse des fruits et des arbres Pomona.

Quant aux couleurs bien connues d’Halloween, le noir et le orange, elles représentent respectivement la mort et la moisson.hallo3L’ habitude de se déguiser en fantômes vient des Celtes qui, autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, s’habillaient d’ horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal. (C’est pas bête hein?) On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs des balais ou des chats noirs.

La Jack-O-lanterne (voir article précédent sur le légende de Jack à la lanterne) vient également des celtes. En leur temps, ils vidaient des betteraves, des pommes de terre ou des navets pour y mettre une bougie et en faire des lanternes d’Halloween. Cette coutume a gagné les États – Unis, où l’on a utilisé alors les citrouilles.

En Angleterre, Halloween était autrefois appelé « la nuit du casse-noisettes » ou la nuit de la pomme croquante ».  En cette occasion, les familles se réunissaient autour du feu et se racontaient des histoires en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit.

hallo1

Tarte à la citrouille

16 octobre 2006

 tartCitr 

Ingrédient:

300 g de chair de citrouille sans écorce, sans fibres et sans pépins coupée en cubes

50 g de sucre

50 g de beurre

100 ml de crème épaisse

3 oeufs

250 g de pâte brisée

cannelle ou gingembre

La préparation

  1. faire cuire la chair de citrouille dans 4 c. à s. d’eau dans une casserole à couvert sur feu doux pendant 20 min. environ ou jusqu’à ce qu’elle devienne en purée
  2. enlever le couvert et continuer la cuisson jusqu’à ce que tout le liquide soit évaporé
  3. ajouter à la purée le sucre, le beurre, la crème et les oeufs battus;
  4. assaisonner *;
  5. rouler la pâte; tapisser une assiette creuse à tarte; piquer le fond; verser la préparation sur la pâte; enfourner dans un four préchauffé à 180° C. pendant environ 30 min.

Jack-o-Lanternes

15 octobre 2006

jackolanterneVoilà, pour continuer dans la vague Halloween, je vais vous raconter la légente des Jack-o-lanternes. Vous savez, les citrouilles que l’on vide pour mettre une bougie dedans.

craneVoici l’histoire de Jack 

Jack est maréchal-ferrant irlandais. Un soir, il sort d’un pub ivre mort et bouscule le Diable.

Le Diable, comme à son habitude, essaie d’échanger l’âme de Jack contre une faveur diabolique.

Jack réfléchit et demande au Diable de lui offrir un dernier verre avant qu’il n’accepte le pacte.

Le Diable se transforme alors en pièce avec laquelle Jacck pourra payer le tavernier.

Rapidement, Jack empoigne la pièce et la glisse dans sa bourse.

Mais la bourse de notre homme contient une croix en argent et suite à cela, le Diable est incapable de reprendre sa forme. Il reste prisonnier de Jack sous la forme de pièce.

Jack obtient du Diable qu’il ne vienne pas réclamer son âme avant que dix ans ne se soient écoulés 

Le Diable accepte (ben oui, il a pas vraiement le choix le pauvre)

Dix ans plus tard, Jack rencontre le Diable sur une route de campagne. Il vient  réclamer ce qui lui revient.

Jack réfléchit et dit:  » Je vais venir, mais d’abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi? « .

Le Diable (il s’est pourtant déjà fait avoir) grimpe sur les épaules de Jack et s’accroche aux branches du pommier.

Jack sort son souteau de sa poche et grave une croix sur le tronc de l’arbre

Et le Diable se retrouve encore coincé.

Cette fois, Jack obtient du Diable la promesse qu’il ne viendrait jamais chercher son âme.

Quelques années plus tard, Jack meurt. Mais il se voit refuser l’entrée du paradis à cause de sa vie d’ivrogne. Du coup, il arrive en enfer chez le Diable.

Mais celui-ci lui rappelle qu’il ne peut en aucun cas prendre son âme à cause du pacte passé quelques années avant.  »Mais où vais-je aller ? demande Jack.

Et le Diable lui répond: » Retourne d’où tu viens  »

Mais il fait déjà nuit donc ack demande au Diable si il n’a pas de quoi l’éclairer.

Dans un geste de bonté (c’est rare pour le Diable tout de même, le Diable lui donne une braise. Jack la met dans un navet pour la protéger du vent.

Depuis lors, Jack est condamné à errer avec sa lanterne sur la terre puisque les portes du paradis et de l’enfer lui sont à jamais fermées.

Le terme « Jack-O-Lanterne » signifie bien sûr Jack à la lanterne.
citrouille

Nightmare before Christmas

14 octobre 2006

chandelles L’étrange Noël de Monsieur Jackchandelles

Quand on parle d’Halloween, on ne peut pas laisser ce chef d’oeuvre de Tim Burton sur le côté.

L’étrange noël e Mr Jack (Nightmare before christmas) raconte l’histoire de Jack Skelington, le roi des cirtouilles de la ville d’Halloween City.

jack et zéro

Jack et zéro, son chien fantôme

L’histoire commence cle jour de la fête d’Halloween et par une chanson, un peu à la manière comédie musicale. La fête est une réussite mais malgré tout, Jack, le héro du jour se sent seul, déprimé et mélancolique. 

Il quitte la ville accompagné de son chien zéro et erre dans les cimetières en chantant tristement (oui c’est vrai que ça chante mais les musiques sont vraiment très bien). Pendant ce temps, il est épié par Sally, une créture ressemblant à une poupée avec des couture partout, crée par le docteur Finkelstein et secrètement amoureuse de lui.
sally
Sally
Jack arrive dans une clairière et découvre des arbres avec se lesquels se trouvent des portes. Attiré par la porte ressemblant à un sapin de noël, il l’ouvre et se retrouve happé par un trou. Il pénètre alors dans la merveilleuse ville de Noël toute colorée, gaie et peuplée d’êtres joyeux et enfants sages. Là il rencontre le père-Noël.
De retour à Halloween Jack n’a plus qu’une idée en tête, prendre la place du « perce-oreille » et faire noël lui-même cette année. Il charge 3 petits montres du nom d’Am, Stram et Gram d’enlever celui qu’il nomme  »Perce-Oreille « 

Et le docteur Finkelstein, au grand dam de Sally qui craint pour l’avenir de Jack, crée de magnifiques rennes pour le traîneau (ce sont des squellettes).

A partir de là va commencer une folle histoire de préparation de noël à la mode Halloween…

Un film de Tim Burton, personne ne pourrait en douter. Noir, drôle, sarcastique mais à la fois mélancolique et humain.

Avec, comme d’habitude, le très excellent Danny Elfman pour la musique, ce film est une réussite. 

Des personnages attachants et déjantés même si leur aspect n’est pas avenant, la grande question que Tim Burton pose dans son film est de savoir qui sont réelement les monstres finalement?

Reflets d’acide

12 octobre 2006

Encore une saga mp3. Encore une parodie de jeu de rôle. Là, je pleure de rire. Je n’en peux plus.

Ecoutez la, c’est trop excellent.

Ces gens sortent des CD etse produisent en spectacle. Je crois que je vais aller les voir, c’est trop délirant.

Amateurs de jeux de rôle pardonnez-moi. Mais, rire ne fait pas de mal. Moi aussi j’ai joué à donjons et dragons. J’étais prêtresse de la Force mais ça ne m’empêche pas d’apprécier cette saga délirante.

Voici le lien vers reflets d’acide:

http://www.synopsite.com/pages/reflets_d_acidepag.html#episodes

parodie de jeux de rôle

12 octobre 2006

Mon frère m’en a encore fait écouter une. Je suis morte pliée donc, il faut que je vous en parle.

C’est une parodie à écouter et àtélécharger sous forme mp3 à cette adresse :

http://www.penofchaos.com/warham/donjon-telecharge.htm

C’est la saga de Naheulbeug. Vous cliquez sur MIRROIR. Et ensuite vous pouvez voirs saison 1 intégrale et vous cliquez sur fichier zip.

C’est encore l’histoire d’un groupe d’aventurier. C’est en 15 épisodes et c’est tordant. Franchement, téléchargez et écoutez. Vous m’en direz des nouvelles.

Nouvelle catégorie

12 octobre 2006

chatCitrAvec Halloween qui approche à grands pas, je me suis dit que j’allais ouvrir une nouvelle catégorie : Halloween.

Je publierai des articles sur la signification de cette fête et sur ses origines, quelques légendes, des hsitoires d’épouvante, des histoires étranges… Un peu de tout autour de ce thème.

tasdos

J’espère que cela vous plaira… et que vous laisserez des commentaires. S’il vous plaaaaaîîîîîîîîîîîîît.

2000 visiteurs !!!!

12 octobre 2006

mainsEt oui, ça y est. J’ai enfin atteint les 2000 visiteurs. Je souhaite remercier tous les bloggers qui ont passé un peu de leur tempd sur Lune Rouge pour lire les quelques articles publiés.

Une seule chose à déplorer, le manque de commentaires. Pourtant, ça ne prend pas longtemps d’écrire un petit mot gentil, ou un coup de gueule et ça fait tellement plaisir…

Enfin bref, je vous remercie de l’attention que vous portez à Lune Rouge

merci

Le chat (les fleurs du mal)

10 octobre 2006

 chartreux1

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum,
Nagent autour de son corps brun.

Charles Baudelaire

 chatbrun

Un sourire

10 octobre 2006

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour pouvoir s’en passer,
Et personne n’est trop pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer, est un soutien dans les affaires et le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué, rend du courage au plus découragé, console dans la tristesse et est un antidote de la nature pour toutes les peines.
Cependant il ne peut s’acheter, ni se prêter, ni se voler.
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.
Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Anonyme

1...56789...11